fbpx
JE COSMETIQUE

Une jolie peau, ça commence par l’équilibre du microbiome

Avez-vous conscience de l’importance de votre microbiome ?

Connaissez vous les gestes à faire ou surtout à ne pas faire pour le respecter et le garder en équilibre ?

Qu’est ce QUE LE MICROBIOME?

La peau est un écosystème composé de micro-organismes comme des bactéries, ou des champignons qui vivent à l’intérieur de l’épiderme et à sa surface. Toute cette flore microbienne est appelée microbiote ou microbiome cutané. Chaque personne possède sa propre carte d’identité microbienne

Votre peau abrite une communauté de milliards de micro-organismes, dont des gentilles bactéries, appelée flore cutanée. Cette communauté porte le nom de microbiome. Imaginez-le comme un écosystème invisible qui vit sur votre peau et vous aide à la maintenir éclatante de santé.

 Le microbiome, les bactéries, la flore cutanée sont des termes peu connus, pourtant il est facile de comprendre qu’ils sont importants. Bien qu’ils soient invisibles à l’œil nu, ne les négligez surtout pas !

QUEL EST LE ROLE DES BACTERIES SUR LA PEAU?

 Elles nous protègent des agressions, des infections, de l’inflammation, elle sont garantes de l’immunité cutanée. A court terme, elles assurent la bonne santé de la peau, à long terme, elles sont bénéfiques à la jeunesse. Une flore équilibrée, c’est une peau moins agressée, qui se régénère mieux, qui vieillit moins. La flore cutanée, premier acteur de l’antivieillissement, on peut le dire. 

“Bactéries”, le mot n’est pas très glamour et pourtant, elles sont nos alliés pour préserver notre capital beauté.

Elles forment une barrière protectrice naturelle de la peau.

En protégeant votre peau des “méchants” micro-organismes et en l’aidant à maintenir son pH, votre microbiome contribue fortement à la protection de votre peau. Il sécrète aussi des nutriments et des lipides essentiels à la peau

Au niveau de l’épiderme, les bactéries sécrètent des molécules ciblées pour attaquer les espèces pathogènes et éviter qu’elles ne colonisent la peau.

Elles forment également une barrière physique contre les substances irritantes et les allergènes et interagissent avec le système immunitaire cutané afin d’atténuer les inflammations et autres réactions excessives.

Chaque personne possède sa propre carte d’identité microbienne. Elle fluctue notamment en fonction de son sexe, de son âge, de son mode de vie, de son alimentation

Il faut protéger ce microbiome pour que cette barrière soit forte.

QUE SE PASSE T-IL SI NOTRE MICROBIOME EST DÉSÉQUILIBRÉ?

 quand certaines bactéries se développent en trop grand nombre ou si des bactéries indésirables s’installent, des déséquilibres apparaissent. Bien sûr, la peau dispose de moyens de défense comme, par exemple, le film hydrolipidique ou le pH cutané qui empêchent le développement anarchique des bactéries. Mais parfois, les déséquilibres sont trop importants et la peau n’arrive pas à y faire face. Avec pour conséquence, des dommages cutanés comme des micro-inflammations, de l’acné, une peau desséchée, grasse ou une peau sensible.

Ce dérèglement cutané agit comme une agression, au même titre que la pollution. Et cela peut jouer sur le vieillissement cutané

POURQUOI LA FLORE BACTERIENNE SE DESEQUILIBRE-T-ELLE?

L’âge, le sexe, la génétique influent sur notre microbiome mais l’environnement direct est aussi source de perturbation.

Une variation de pH ou de température, les agressions mécaniques, les traitements antibiotiques, le climat peuvent aussi dérégler cet écosystème.

De même que les produits qu’on appliquent sur la peau peuvent complètement déséquilibrer le microbiome

QUELS BONS GESTES POUR PROTEGER L’ECOSYSTEME CUTANES?

DES REFLEXES POUR FAIRE DU BIEN AUX BONNES BACTÉRIES DE NOTRE PEAU

Controlez le pH

Evitez les produits lavants alcalins, comme le savon. Les savons ont un pH de 8-9 alors que la peau à un pH naturellement entre 5,5 et 6. Cette différence de Ph déséquilibre la peau et la peau met au moins 5 h à se rééquilibrer. Pendant ce temps notre protection est vulnérable.

Le temps de la reconstitution du film hydrolipidique , la peau est exposée aux germes et champignons, susceptibles de favoriser la sécheresse ou l’apparition de surinfections cutanées comme les verrues ou l’eczéma

 Le microbiome nécessite un pH acide pour assurer un milieu propice à la vie de tous ces micro-organismes afin qu’ils puissent fabriquer des substances protectrices (antioxydantes et antibactériennes), mettre en place un biofilm de surface protecteur, faciliter la cicatrisation et réduire les inflammations.

Je sais que le pH n’est pas indiqué sur le produits mais privilégiez des produits au pH proche du pH naturel de la peau à savoir 5,5-6,5 .

Petite astuce : n’hésitez pas à tester vos produits avec des bandelettes PH.

N’agressez pas votre peau

Évitez les nettoyages trop agressifs qui enlèvent le film hydrolipidique et déséquilibre encore la peau

Si vous ressentez que votre peau tiraille après son nettoyage, ce n’est pas le signe d’une peau bien nettoyée mais le signe d’un nettoyage trop agressif.

Privilégiez des nettoyants doux comme les huiles nettoyantes par exemple qui en plus ne perturbent pas le pH de votre peau.

Aussi, nettoyez votre peau le soir pour éliminer la transpiration, les impuretés, la pollution, le maquillage…et finissez par la vaporisation d’une eau forale au pH de la peau. Votre peau est ainsi équilibrée en pH et débarrassée des traces de calcaire de l’eau du robinet.

Le matin ne redéséquilibrez pas votre peau qui s’est regénérée durant la nuit et va être agressée toute la journée avec le vent, la pollution,le froid… Privilégiez un simple rinçage à l’eau et la vaporisation d’un eau florale est suffisante.

pourquoi utiliser des huiles végétales

Privilégiez les produits sans ou avec peu de conservateurs

 Les conservateurs actuellement utilisés sont des conservateurs à large spectre et ils ne font pas la différence entre les bonnes et les mauvaises bactéries, si bien qu’ils détruisent toute la flore qui, à la longue, s’épuise et ne se régénère plus.

Privilégiez les formules sans eau et donc sans conservateur. c’est-à-dire les produits huileux, les poudres à hydrater à la minute et les petites contenances. Plus le flacon est grand plus il y a de conservateurs. Pour une crème par exemple privilégiez un flacon airless de 30ml qui contiendra beaucoup mois de conservateur qu’une crème en pot plus exposée au développement bactérien car on y plonge nos mains quotidiennement et ou de fait les conservateurs sont en plus grand nombre.

 

EN RESUME

Vous n’avez pas de problème de peau, c’est vos produits qui ont un problème avec vous

En effet, l’emploi de produits trop agressifs, au pH non physiologique et contenant trop de conservateurs conduisent à un déséquilibre du microbiome.

En complement

Découvrez les produits Je

Respectueux de la peau et de la nature

Sans eau

Sans conservateurs

Doux pour la peau

pH physiologique 

Privilégiez les formules huileuses plus respectueuse de votre microbiome !

Regardez aussi

*

Evitez les silicones

Et si vous retrouviez de beaux cheveux grâce aux huiles végétales!

sodium sulfate

3 gestes pour une belle peau

Pourquoi j'ai crée Je?

Tu veux connaitre la vrai valeur de ton produit?

et  ne pas etre comme 99% des personnes qui ne savent pas ce qu’elles utlisent ?

Alors, j’ai une bonne nouvelle pour toi, je vais t’apprendre à comprendre les étiquettes cosmétiques.

Pas de Panique, l’idée est d’apprendre pas à pas avec des articles simples et fun chaque semaine.

Pour bien commencer, je t’offre le décryptage de ta crème ou ton soin, comme tu veux.

Prête?

en langage cool et facile!