fbpx
JE COSMETIQUE

Le diméthicone et les silicones entrent dans la composition de très nombreuses crèmes de soin du visage, et sont très largement mises en œuvre dans les produits capillaires.

Elles sont en effet capables de plastifier une résine de laque, gainer la fibre capillaire, fixer efficacement la coiffure, apporter de la douceur, faciliter le démêlage ou conférer soyeux et brillance à la chevelure. Les silicones sont les huiles les plus utilisées sur le marché des produits capillaires.

Et elles sont également présentes dans nombreuses crèmes de soin pour le visage, où elles permettent des textures fluides et douces, agréables au toucher et qui s’étalent bien.

Ces substances apportent aux formules beaucoup de douceur, favorise un bon étalement du produit. Ils sont fluides, doux, non collants, brillants….

En termes de sensorialité, c’est en résumé, le nec plus ultra….

Mais alors que leur reproche-t-on ?

Qu’est-ce que le Dimethicone et les silicones?
 

Le silicone est un polymère synthétique et non organique résultant d’une succession d’opérations et de transformations chimiques du silicium.

Si la matière première est naturelle, le résultat final lui, est bien synthétique.
Suivant la nature du groupe organique et les conditions de polymérisation, les silicones peuvent être de structures et de textures variées, allant du plus fluide (huiles) au plus rigide en passant par des états visqueux, résineux, pâteux ou cireux…
Le terme de “silicone” ne s’applique donc pas à un ingrédient spécifique, mais plutôt à une vaste famille de composés aux propriétés spécifiques… très appréciées en cosmétique.

Leur procédé de fabrication est très coûteux en énergie.

On leur reproche d’être des composés synthétiques très peu biodégradables et polluants pour l’environnement.

Les silicones ont-ils une action favorable sur ma peau ?

Non ! Les silicones sont des composés inertes que la peau ne reconnait pas. 

Leur structure chimique ne leur permet pas (ou peu) de pénétrer dans l’épiderme, les silicones tapissent la peau ou les cheveux.

Un cosmétique riche en dimethicone ou silicone fait une belle peau le temps de quelques heures mais ne traite rien. De plus il est impératif d’éliminer chaque soir ce film de surface.
Les silicones dans votre maquillage pourraient causer au fil des jours une déshydratation et obstruer votre peau . C’est pourquoi il est important de nettoyer méticuleusement votre visage chaque soir avant de vous coucher

Comme avec les huiles minérales, la peau devient alors dépendante de ce type de produit, paresseuse et vulnérable. A signaler que plus ils sont épais (cireux), plus ils sont résistants au démaquillage, au risque, en cas d’utilisation fréquente, de s’accumuler en une couche passablement occlusive empêchant la peau de respirer et les actifs des soins d’imprégner l’épiderme.

 

Mais sont-ils toxiques pour la peau ?

La plupart des silicones utilisés en cosmétique, dont l’incontournable Dimethicone, sont des substances inertes et dépourvues de toxicité pour la peau ou les cheveux.

Attention toutefois au cas des « Cyclo… », en particulier le Cyclotetrasiloxane et le Cyclopentasiloxane qui sont des silicones très volatiles considérés comme perturbateurs endocriniens et potentiellement cancérogènes.

Leur seul rôle est de faire un film en surface et de donner une texture agréable aux cosmétiques.

Il forme en surface de la peau un effet flouteur de pores et de rides, il protège les écailles des cheveux et la peau de l’extérieur.
Le dimethicone est occlusif, il empêche l’eau de s’évaporer et fait une jolie peau factice …
Il s’évacue lors du lavage savonneux, et devient alors un problème pour l’environnement car il persiste

Le problème est l’accumulation de cette couche car selon le type de silicone, cette couche siliconée est plus ou moins résistante au lavage…

Un autre inconvénient est la probabilité accrue de se retrouver avec des problèmes de peluchage… Si, si, vous savez, ces petites boules de « gomme » qui se forment par frottement, sur la peau, en raison de couches trop importantes de silicones, qui s’agglomèrent pour former ces amas très esthétiques… lorsque vous appliquez votre fond de teint sur votre crème de jour….

Coté cheveux, le dimethicone, est un des silicones avec un haut poids moléculaire, il est lourd, gaine très bien le cheveu, mais c’est aussi le plus difficile à « ôter », du fait de son insolubilité dans l’eau, ce qui à terme peut alourdir le cheveu, et peut s’accumuler sur le cuir chevelu…

Cette accumulation peut se traduire par un manque de volume, et des cheveux qui captent les graisses, le sébum plus vite , d’où des lavages nécessairement plus fréquents….

Silicones: danger pour l’environnement?

 

Autant il n’y pas de « danger » pour la peau, autant le risque environnemental est en revanche très préoccupant… Ces molécules sont inertes chimiquement, elles sont très stables et par conséquent se pose la question de leur biodégradabilité…Il leur faudrait environ 400-500 ans pour être dégradées…avec les risques de pollution que ça comporte et de perturbation de l’environnement.

En résumé

Silicone ou pas silicone ?

OUI

Si vous voulez un effet “blur ” c’est à dire une belle peau immédiat factice
Si vous voulez un effet barrière avec l’extérieur

Eventuellement

Si le silicone n’est pas dans les 5 premiers ingrédients de votre soin

 

NON

pour l’environnement si vous vous en souciez

Si vous avez une peau mixte ou à tendance de faire des boutons

 si vous ne vous lavez pas vraiment la peau chaque soir avec un nettoyant à l’eau savonneuse

si vous achetez des cosmétiques à bas coût car les silicones seront de mauvaise qualité donc à plus grand risque

Comment les repérer ?

Le dimethicone est le silicone le plus utilisés mais on trouve de nombreux autres silicones dans nos cosmétiques

On les retrouve sous différentes appellations se terminant le plus souvent en ”xane”, ”ane”, ”thicone” ou ”thiconol” sous la forme d’huiles plus ou moins volatiles ou de cires.

Quelques exemples

diméthicone
méthicone
triméthicone
cyclométhicone
amodiméthicone
triméthylsilylamodiméthicone

-Siloxane
cyclopentasiloxane
polydiméthylsiloxane

-Conol

Diméthiconol

Peut-on « faire » sans silicone ?

Elles sont souvent présentées comme incontournables, notamment du fait du manque d’ingrédients alternatifs d’origine naturelle.

Il est vrai que lorsque l’on est habitué à l’étalement d’une crème silicone et à son effet blur ou au gainage silicone dans les cheveux, La transition peut être dure. Un sentiment d’inconfort peut être ressenti  

Mais tenez bon !

Après quelques semaines, le silicone sera éliminé de vos cheveux et vous pourrez profiter pleinement des produits d’origine naturelle.

Et si…

Si leur degré de toxicité est variable d’une forme à l‘autre, TOUS les silicones ont en commun de former une véritable source de pollution !

Chimiquement inertes, ils sont particulièrement stables avec une biodégradabilité atteignant les 500 années. Produits et consommés à très grande échelle, leur accumulation constitue une menace réelle pour notre environnement.
Là encore, une seule solution, apprendre à décrypter les étiquettes ou bien passer à la cosmétique BIO qui vous garantit l’absence de tout silicone !

Regardez aussi

*

Les 3 geste indispensables pour vos cheveux

Et si vous retrouviez de beaux cheveux grâce aux huiles végétales!

sodium sulfate

3 gestes pour une belle peau

Pourquoi j'ai crée Je?

Tu veux connaitre la vrai valeur de ton produit?

et  ne pas etre comme 99% des personnes qui ne savent pas ce qu’elles utlisent ?

Alors, j’ai une bonne nouvelle pour toi, je vais t’apprendre à comprendre les étiquettes cosmétiques.

Pas de Panique, l’idée est d’apprendre pas à pas avec des articles simples et fun chaque semaine.

Pour bien commencer, je t’offre le décryptage de ta crème ou ton soin, comme tu veux.

Prête?

en langage cool et facile!